Rechercher

Adolescence et confinement.

En cette période de vacances et de confinement comment occuper son adolescent à la maison lorsqu’ils ont besoin d’autonomie et de liberté.


Suite à l’annonce du Jeudi 12 Mars 2020, par le Président de la République, de la fermeture de tous les établissements scolaire dû à l’épidémie qui nous touche. On pourrait croire que demander à un adolescent de rester confiné à la maison durant une période dont on ne connaît pas la fin, pourrait être la bonne nouvelle de son année 2020 pourtant ce n’est pas le cas. L’école est le premier endroit de socialisation  pour tous les enfants et adolescents. C’est un moyen pour eux de ne pas être couper du monde extérieur. Sachant que trois jours après, le confinement est devenu total. Pour beaucoup cela peut être vécu comme une sentence et du coup il pourrait mal le vivre.

Alors comment faire pour que le confinement soit plus facile à vivre  pour eux  ?




Nous sommes dans une période particulière. L’ordre du jour, il faut rester à la maison et lorsqu’on a des adolescents ce n’est pas évident il faut trouver des moyens pour les occuper. Mais tout d’abord comment faire pour qu’ils comprennent qu’ils ne peuvent pas sortir car nous traversons une épidémie, que cette mesure est pour les protéger.

Pour vous aider, garder en tête que le confinement peut leur évoquer un manque de liberté. Une proximité avec la famille dont ils n’ont pas l’habitude. Pour certain cela peut être vécu comme une injustice car les évènements actuels les dépassent. Le manque d’appartenir au groupe d’amis qu’ils ont mis du temps à construire se fait ressentir ou pour d’autres leur relation de couple qui pour beaucoup à l’âge de l’adolescence est une relation fusionnelle à qui on demande de se séparer est inenvisageable.

Mais comment  faire comprendre qu’ils ne peuvent pas sortir car nous traversons une épidémie. C’est pour les protéger qu’ils ne pourront pas pour le moment voir leurs amis, aller s’amuser dehors.

Et oui ils ont leurs petites habitudes auxquelles les parents ne participent pas car ils ont une vie à l’extérieur comme leurs parents en ont une aussi.

Je vous conseil dans un premier temps de réinvestir la parole afin de leur rappeler qu’ils font partis d’une famille et donc déjà à un groupe lors d’un moment favorable pour cela c’est l’occasion autant pour vous que pour eux d’avoir des discutions importantes sans pour autant être trop intrusif dans leur vie. Ne pas être envahissant vous permettra de favoriser la discussion, de mieux connaître leur point de vue et ce qu’ils vivent à l’extérieur quand vous n’êtes pas là. Vous pouvez profiter de ces temps d’échange lorsque vous les sentez à l’écoute pour leur dire que toutes ces mesures sont pour les protéger par la même occasion vous allez les sécuriser face à cet évènement. Vous pouvez aussi être plus souple et prendre le temps de vous intéresser à ce qu’ils font comme jouer avec eux à leur jeux vidéo préférer mais pas pour leur faire comprendre ou leur dire que jouer à tel ou tel jeu est inutile, qu’il y a beaucoup de choses qu’ils pourraient faire ou s’intéresser à des choses plus importantes. Ce n’est pas le but et c’est mettre une tension entre vous mais aussi les dévaloriser. Surtout c’est ainsi que votre enfant va se renfermer sur lui-même et s’isoler, ce qui n’est pas bon pour eux surtout en ce temps de confinement.

Je vous propose dans un deuxième temps quelques petites activités que vous pouvez faire ensemble mais aussi que votre enfant peut faire seul :

1. Voir avec votre adolescent ce qu’il aimerait faire avec vous si il/elle a quelque chose qui peut le passionner et qu’il souhaite partager avec vous.

2. Respecter le temps de sollicitude de votre enfant. C’est important qu’il puisse garder son jardin secret.

3. Faites du sport ensemble. Le sport en famille peut-être un moment agréable. Vous pouvez leur demander d’être votre coach sportif et c'est une façon de les valoriser de leur donner des responsabilités.

4. Si vous avez la possibilité de les laisser faire un petit footing autour de votre maison ou de votre résidence pourquoi pas. Avant prenez bien le temps de leur expliquer les risques, les gestes de protection et demandez leur de remplir l’attestation de déplacement c’est une façon de les responsabiliser.

5. Faite des soirées à thème comme jeux de société, Karaoké, jeux vidéo, film etc…

6. Proposer des ateliers cuisine. Ils peuvent eux-mêmes chercher une recette qu’ils vont suivant leur âge faire seul ou accompagner. A vous de choisir ils peuvent faire cette activité entre frères et sœurs.  

7. Pourquoi pas profiter de ce temps pour aider votre enfant à construire un projet qui lui tient à cœur qu’il soit professionnel ou autre.

8. Favoriser les temps d’échange et de partage entre frères et sœurs sans vous. Vous pouvez leur laisser regarder une série même si le coucher se fait plus tard que d’habitude ou jouer dans la chambre. Ça va vous permettre aussi de prendre du temps pour vous.

J’espère que cet article vous apportera des réponses. Je reste joignable par mail si vous avez d’autres interrogations. Bien sûr je ne facture pas surtout en cette période les échanges via mail.


Gashtree KOOMAR

6 vues

© 2017 Mon Educ Créé avec Wix.com

Mon Educ

Tél : 07.82.06.97.35

  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle